≡ Menu

Accueil

Pour un certain nombre de poètes qui vivent sous un régime d’oppression du fait d’une dictature d’ordre politique, religieux ou idéologique, écrire un poème constitue en effet un véritable acte de résistance.

Ce sont ces poètes qu’a décidé de soutenir notre association dont le principal objectif est de « décerner tous les deux ans à partir de 2015 le Prix International du poète résistant à un poète de langue française, ou déjà traduit en français, et dont l’œuvre témoigne de façon insigne d’une résistance à l’oppression. Un poète qui, dans son pays, agit par ses écrits contre l’arbitraire d’un pouvoir tyrannique, qui lutte pour la liberté d’expression et qui doit souvent payer cette lutte par la privation de ses droits, de sa liberté, ou par la torture. »

Présentation du Prix – Texte de Cristina Pirvu

Lettre de la Présidente

Cher(e)s ami(e)s des poètes résistants,

Vous avez contribué  à primer en 2015 le poète chinois LIAO YIWU, qui vous en a dit sa reconnaissance et qui a été,  en 2016, l’invité officiel du 29ème festival du livre de Mouans-Sartoux. En 2017 ce fut le poète syrien OMAR YOUSSEF SOULEIMANE que vous avez contribué à primer lors du 30ème festival du livre de Mouans-Sartoux.

C’est pourquoi je me permets aujourd’hui de solliciter le renouvellement de votre adhésion à l’association du  « Prix International du poète résistant » pour les 2 années 2019-2020. Vous pourrez ainsi élire le samedi 15 juin 2019  le poète qui recevra notre prix 2019 lors du 32ème festival de Mouans-Sartoux.

Voici le rappel des objectifs de l’association :

Pour un certain nombre de poètes qui vivent sous un régime d’oppression du fait d’une dictature d’ordre politique, religieux ou idéologique, écrire un poème est un véritable acte de résistance.

Ce sont donc ces poètes que notre petit groupe a décidé de soutenir et de faire connaître d’un plus large public en créant l’association du Prix International du poète résistantdont vous pouvez trouver les statuts enregistrés à la sous-préfecture de Grasse, création publiée au Journal Officiel du 11 octobre 2014  et référencée à l’INSEE par ce numéro de SIRET : 807 448 642 00015.

Son principal objectif :

« décerner tous les deux ans le Prix International du poète résistant à un poète de langue française ou déjà traduit en français et dont l’œuvre témoigne de façon insigne d’une résistance à l’oppression. Un poète qui, dans son pays, agit par ses écrits contre l’arbitraire d’un pouvoir tyrannique, qui lutte pour la liberté d’expression et qui doit souvent payer cette lutte par la privation de ses droits, de sa liberté, ou par la torture. »

Pour remplir cet objectif à une époque de crise où il est devenu quasiment impossible d’obtenir des subventions de collectivités territoriales, nous savons pouvoir disposer, tous les deux ans, d’une somme de 1500 € qui sera remise au poète lauréat dans le cadre du salon du livre de Mouans-Sartoux.

Si vous renouvelez votre adhésion dès maintenant, vous pouvez en même temps proposer un poète qui réponde aux critères définis ci-dessus en envoyant une dizaine de pages de ses poèmes à evecaduc@gmail.com. Vous recevrez par la suite une présentation biographique des 5 à 10 poètes que l’équipe fondatrice [1] aura sélectionnés et,  pour chacun d’eux,  un ensemble de poèmes significatifs de cette résistance.

Le vote aura lieu par courrier électronique ou par courrier postal daté du 15 juin 2019. Et le lauréat recevra son prix lors du salon du livre de Mouans-Sartoux d’octobre  2019. Chacun des membres de l’association  présent ce jour-là recevra à titre gracieux un recueil  du poète. Et, pour les adhérents qui n’auraient pu être présents,  ce recueil offert sera disponible par la suite à Antibes, à Nice, à Cagnes, à Cannes ou à Paris, ou encore par voie postale contre frais de port.

Dans l’attente de vous lire très prochainement,

bien amicalement à vous toutes et tous.

Eveline Caduc

———————————————-

[1] L’équipe fondatrice dont le Président d’honneur a été Floréal Barrier – résistant rescapé du camp de Buchenwald, décédé en 2015 – comprend Danielle Androff –Rivello (photographe), Jean-Marie Rivello (photographe), Gilbert Fanfalone (philosophe informaticien), Pauline Vovelle (étudiante) et Eveline Caduc (anciennement professeur de poétique à l’université de Nice-Sophia Antipolis).

Nouveau sur le site

Bulletin d’adhésion 2019-2020

Remise du Prix 2017 au Festival du livre de Mouans-Sartoux

Invitation à la remise du Prix international du poète résistant le 7 octobre 2017

Prix 2017 – résultat des votes

Liste actualisée des membres et des votants pour le Prix 2017